Accueil

Nos actualités

Sous-Commission paritaire du 13 janvier 2022

DÉCLARATION DE LA CGSP :
1. Covid :
Nous interpellons la direction à propos des mesures prises suite à la propagation du variant Omicron. Elle nous confirme qu’un plan de secours est bien prévu. La société a déjà une certaine expérience à ce propos. Au début de la pandémie, le plan de transport réduit STIN a été mis en place et localement des adaptations du plan de transport ont été faites lors des inondations de cet été.

Compte-rendu CEPPT SNCB 16 décembre 2021

Rapport du CEPPT SNCB du 16/12/2021
Remarques générales émises par notre délégation avant le début du comité :
– Nous préparons la réunion quelques jours avant le comité. Il n’est pas normal de recevoir les documents la veille de la réunion à 21h17!
Nous demandons que pour l’année 2022, les documents de préparation nous soient envoyés en temps et en heure.
– Nous constatons que les conclusions du CEPPT sont souvent trop peu claires et les présidents des CPPT locaux n’arrivent pas toujours à cerner les décisions qui sont prises et donc à les appliquer.

Situation du personnel

L’emploi constitue un élément essentiel autorisant la réalisation
du bien-être du personnel.
Au cours des derniers mois, la CGSP Cheminots est régulièrement intervenue au sein des organes paritaires afin d’exprimer ses inquiétudes quant à l’évolution de l’emploi et ses conséquences désastreuses sur les conditions de travail de l’ensemble des cheminots qui se répercutent sur leur santé mais aussi sur l’altération de la qualité du service public.

Compte rendu CEPPT du 13 décembre 2021 Infrabel

1. Remarque sur le PV
Le PV est approuvé après une petite modification.
2. Points en souffrance.
Nous demandons d’obtenir, à partir de janvier, comme cela se fait dans certains PPT, une énumération des points en souffrance.
Le suivi de ces points devrait être repris dans “affaires en cours”.
Même s’il n’y a pas d’évolution, il serait mentionné, par exemple, “statu quo”.

Résumé du GT pour le personnel ITO

Le mercredi 17 novembre, s’est tenu un groupe de travail national du personnel des cabines de signalisation et du trafic contrôle (I-TO). Lors de cette réunion, les délégués et militants de la CGSP/ACOD des différents sièges de travail se sont exprimés à propos de la situation dans leur siège de travail et des revendications à mettre en avant pour améliorer les conditions de travail. Voici un petit résumé.

Nos dernières publications

Sous-Commission paritaire du 06 octobre 2021

DÉCLARATION DE LA CGSP :
1. Organisation de l’épreuve fermée d’accompagnateur
de train principal :
Quand l’épreuve fermée d’accompagnateur de train principal sera-t-elle organisée ? Lors de la discussion à propos de la
banalisation du grade d’accompagnateur de train (SCPN de juin 2020), il avait été confirmé que cette épreuve continuerait à être organisée. Lors de cette réunion, un conseiller technique de la SNCB avait déclaré : « qu’actuellement les épreuves fermées continueront à être organisées comme discuté dans les groupes de travail. ».

Tract : BNX concertation à la demande de la CGSP-Cheminots

Mercredi 6 octobre, à la demande de la CGSP-Cheminots une réunion a été organisée avec des représentants de la SNCB (conduite/accompagnement) et Infrabel (ICBE - responsable BNX) pour discuter des problèmes récurrents dans la gestion des BNX
(BNX : bulletin d’adaptation du service des trains). En raison des nombreux travaux d’entretien sur notre réseau ferroviaire, le nombre de BNX a augmenté de manière spectaculaire. Le covid-19 et les inondations de l’été dernier n’ont fait qu’aggraver la situation. Suite aux BNX, des services supplémentaires doivent être alignés et les heures de prestation prévues dans les séries pour le personnel roulant sont adaptées. Ceci a des conséquences négatives pour la vie privée et familiale du personnel. Cela crée une pression supplémentaire pour le personnel, des conducteurs de train aux accompagnateurs de train, des planificateurs aux opérateurs Track.

COMMUNICATION : Arriérés des jours compensatoires et repos

A la suite d’une plainte déposée par une organisation syndicale, le service du contrôle des lois sociales a diligenté une enquête au sujet, entre autres, de la récupération des heures supplémentaires.
A cette occasion, il a constaté plusieurs infractions à la législation en la matière.
En conséquence, l’inspection sociale a adressé une mise en demeure à la SNCB afin, d’une part, qu’elle règle le contentieux du passé et, d’autre part, qu’elle adapte sa réglementation conformément aux dispositions légales en vigueur.

Compte-rendu CEPPT SNCB 30 septembre 2021

1. Approbation du PV du comité du 24/6/2021 (2021BCE007) et du 2/9/2021 (2021BCE008)
2. Diversité et inclusion : All different – all PROS (2021BCE537)
La direction nous a présenté les résultats de la campagne “All different, all PROS”.
Il y a quelques années, la SNCB a ouvert ses postes aux travailleurs issus des pays de l’Union Européenne. Vu les difficultés de l’entreprise à recruter, nous avons demandé à la direction si elle avait l’intention d’ouvrir les postes aux travailleurs de nationalités étrangères.
►La direction nous répond qu’il y a des difficultés avec les équivalences des diplômes pour les pays hors UE mais le point sera peut-être abordé lors de la suite du projet.