Compte rendu CEPPT Infrabel 11 octobre 2021

Compte rendu CEPPT Infrabel du 11 octobre 2021 1. Approbation du procès-verbal. À propos du désherbage, il est bien confirmé que le budget à La Louvière était épuisé et qu’un nouveau budget avait été alloué pour le désherbage des pistes. La Direction s’engage à organiser une formation pour les membres du Comité d’Entreprise sur la réglementation appliquée à la sous-traitance (Fascicule 63). Le PV est accepté après quelques petites modifications.

Tract : BNX concertation à la demande de la CGSP-Cheminots

Mercredi 6 octobre, à la demande de la CGSP-Cheminots une réunion a été organisée avec des représentants de la SNCB (conduite/accompagnement) et Infrabel (ICBE - responsable BNX) pour discuter des problèmes récurrents dans la gestion des BNX (BNX : bulletin d’adaptation du service des trains). En raison des nombreux travaux d’entretien sur notre réseau ferroviaire, le nombre de BNX a augmenté de manière spectaculaire. Le covid-19 et les inondations de l’été dernier n’ont fait qu’aggraver la situation. Suite aux BNX, des services supplémentaires doivent être alignés et les heures de prestation prévues dans les séries pour le personnel roulant sont adaptées. Ceci a des conséquences négatives pour la vie privée et familiale du personnel. Cela crée une pression supplémentaire pour le personnel, des conducteurs de train aux accompagnateurs de train, des planificateurs aux opérateurs Track.

COMMUNICATION : Arriérés des jours compensatoires et repos

A la suite d’une plainte déposée par une organisation syndicale, le service du contrôle des lois sociales a diligenté une enquête au sujet, entre autres, de la récupération des heures supplémentaires. A cette occasion, il a constaté plusieurs infractions à la législation en la matière. En conséquence, l’inspection sociale a adressé une mise en demeure à la SNCB afin, d’une part, qu’elle règle le contentieux du passé et, d’autre part, qu’elle adapte sa réglementation conformément aux dispositions légales en vigueur.

Compte-rendu CEPPT SNCB 30 septembre 2021

1. Approbation du PV du comité du 24/6/2021 (2021BCE007) et du 2/9/2021 (2021BCE008) 2. Diversité et inclusion : All different – all PROS (2021BCE537) La direction nous a présenté les résultats de la campagne “All different, all PROS”. Il y a quelques années, la SNCB a ouvert ses postes aux travailleurs issus des pays de l’Union Européenne. Vu les difficultés de l’entreprise à recruter, nous avons demandé à la direction si elle avait l’intention d’ouvrir les postes aux travailleurs de nationalités étrangères. ►La direction nous répond qu’il y a des difficultés avec les équivalences des diplômes pour les pays hors UE mais le point sera peut-être abordé lors de la suite du projet.

Compte rendu CEPPT Infrabel du 22 septembre 2021

1. Approbation du procès-verbal Le PV est approuvé avec quelques modifications. Parmi celles-ci, nous remarquons, en traitant du point de l’accident grave de Ruisbroek impliquant la firme APK, qu'après nous avoir répondu dans l’affirmative quant au fait de recevoir les rapports de leur CPPT, les dirigeants de la firme APK se rétractent sous le nom du "secret". La CGSP demande que le placement des filets orange soit obligatoire lorsqu’on travaille à côté des voies en service car c’est une frontière matérialisée, visible qui permet facilement à un travailleur de savoir s’il est ou non dans une zone dangereuse. Il a plus de chance de le voir, de façon plus concrète qu’au briefing.

Sous-Commission paritaire du 8 septembre 2021

EN RÉSUMÉ : DECLARATION DE LA CGSP : - Commission d’appel « signalement » - Départs externes : analyse - Paiement des P42 - Contractuels - Dispense de service COVID - Jobnews - Mutations - BNX - Plantons et recrutement d’accompagnateurs de train Points à l’ordre du jour : - Prime de productivité personnel de conduite - Buddy - Allongement congé de deuil

CEPPT SNCB extraordinaire du 2 septembre 2021

Le point principal à l’ordre du jour était le résultat de l’enquête We areSNCB, la CGSP a posé quelques questions : ► Nous demandons que les résultats de l'enquête par direction soient présentés au CEPPT. Les points sur lesquels les PPT locaux n'ont pasd'impact doivent être une priorité ► Nous sommes étonnés que, dans l'analyse des résultats, les chiffres à partir de 60% sont considérés comme satisfaisants, et ce, même pour des points qui sont considérés comme ayant un gros impact sur le bien-être. Un point comme l'équilibre vie privée - vie professionnelle est considéré comme satisfaisant et non-prioritaire, alors qu'il a un impact très important sur le bien-être.

Sous-Commission paritaire du 30 juin 2021

EN RÉSUMÉ : - Non-respect de la réglementation RGPS 541 (prestations et repos) par la direction B-TO (conduite) - Poste à profil « Manager compétence et performance » B-TO - Congé de circonstance lors d’un décès - Création d’une fonction de « Mobility Coordinator » - Organisation d’une épreuve spéciale de Contrôleur des circulations niveau 3